Comment changer vos roues vous même

 

Rassembler tous vos outils

Avant de commencer, il est conseiller de rassembler tous les outils que vous aurez besoin pour le changement de vos roues. Ainsi, vous ne risquerez pas de laisser votre voiture monter sans surveillance.

Une fois que vous aurez tout en main, il est temps de vérifier la propreté de vos  jantes de roues ou roue d’acier.

Corrosion des matériaux

Saviez-vous que deux métaux différents qui sont en contact direct et exposés à un environnement humide favoriseront l’apparition de corrosion sur l’un des deux métaux ?

Dans le cas qui nous concerne, les jantes en alliage (ou jantes composites) ou en (aluminium) seront directement en contact avec le hub de roue et le disque de frein (Acier ou en fonte). Vu que la jante de roue est en grande partie composée d’aluminium, elle est portée à se corroder.  

Corrosion caverneuse

La corrosion caverneuse est localisée entre deux pièces assemblées. Cette corrosion survient lorsque de l’eau ou de l’humidité s’infiltre entre ces deux pièces et ne s’évacue pas suffisamment. Dans le cas de l’aluminium, la corrosion caverneuse ne se propage généralement pas en raison de la formation d’alumine qui obstrue les entrées d’eau et d’humidité. Cette corrosion est seulement perçue lorsque les pièces sont démontées.

Recommander de bien nettoyer les surfaces

Avant de faire le changement de roue sur votre véhicule, vous devez vérifier si les surfaces qui seront en contact sont propres et sans corrosion. S’il y a de la saleté, un simple chiffon et un aérosol Produit Multifonction (WD-40) suffiront pour retirer la majorité de la saleté.

Pour la corrosion, vous devrez utiliser des produits plus spécialisés et beaucoup d’huile de coude pour rendre la surface propre.

Changer la roue

Avant de monter votre voiture, commencez par desserrer les boulons de la roue d’un quart de tour. Installer le cric sous le point de levage se situant le plus près de la roue à changer. (Référez-vous au manuel du propriétaire). Remontez le cric jusqu’à ce que votre roue soit à deux pouces du sol maximum. Une fois que la voiture est levée, vous pouvez finir de desserrer les boulons et les mettre de côté.

Si votre roue est collée, n’hésitez pas à lui donner un petit coup pour la décoller. Une fois que votre roue est retirée, identifiez sa position pour faire la permutation des roues la saison suivante.

Dès que votre nouvelle roue est place, utilisez un schéma d’étoile (ordre de croisement) pour resserrer vos boulons uniformément. Pour ce faire, commencez par le boulon central supérieur, puis par l’inférieur droit, le supérieur gauche, le supérieur droit et finalement, l’inférieur gauche.

Il est recommandé d’installer une chandelle (support de cric) après avoir monté le véhicule pour une plus grande stabilité et rendre l’environnement de travail plus sécuritaire.

Couple de serrage

Vous êtes rendu au serrage des boulons et il est important de ne pas le faire n’importe comment. Il faut employer une clé dynamométrique que vous aurez réglé au préalable.

Vous trouverez le couple de serrage dans le manuel du propriétaire de votre véhicule.

Si vous commandez votre ensemble de  pneus et jantes chez Pneus St-Hubert, le couple de serrage pour tous les véhicules sont indiqués sur votre facture ou l’enveloppe contenant votre facture.

Attention

Il est important de respecter le couple de serrage de boulons, car une roue trop serrer peut-être autant dangereuse qu’une roue qui ne le serait pas assez.

Si vous installez des nouvelles jantes, pensez à revérifier le serrage des boulons une semaine après avoir fait l’installation des roues.

Pour les voitures manuelles, vérifiez que le frein à main est bien tiré et mettez la vitesse en marche arrière ou en première pour éviter que le véhicule n’avance ou ne recule.

 

 

 

 

Retour aux Actualités

Partagez