Pneus St-Hubert
Pneus St-Hubert

Un projet de loi nécessaire qui doit prévoir l'arrivée de la voiture autonome

L’industrie du taxi va prendre un nouveau virage avec l’arrivé de la voiture autonome. D'autres bouleversements technologiques majeurs sont à venir. Il faut donc se préparer à voir sur nos routes de plus en plus de taxis sans chauffeur.

La Chambre de commerce du Montréal métropolitain a présenté le 6 mai 2019 son avis intitulé Moderniser l'industrie du taxi et préparer l'arrivée de la voiture autonome dans le cadre des consultations sur le projet de loi no 17 : Loi concernant le transport rémunéré de personnes par automobile.

 « La modernisation de l'industrie du taxi était nécessaire. Le système n'encourageait pas la recherche d'un meilleur service pour les clients et décourageait l'innovation. Le projet de loi prend acte de la nouvelle réalité axée sur la satisfaction des clients. Il met fin aux incertitudes et propose une transition vers un régime moderne et souple, tout en s'assurant de faire les choses dans l'ordre, avec un souci d'équité. Les sommes annoncées par le gouvernement constituent une indemnisation généreuse pour les propriétaires de permis de taxi. C'est un effort financier considérable de la part des contribuables, ainsi que des usagers qui la financeront par le biais d'une taxe à la course », a ajouté M. Leblanc.

Au mois de janvier 2018, GM demandait l’autorisation de tester une voiture sans volant ni pédales dans le cadre de son programme de développement d'un véhicule autonome qu'il voulait mettre sur les routes en 2019.

En 2016, une flotte de quatre autos a sillonné la ville américaine de Pittsburgh.

 

 

Désolé! Cet page n'est pas disponible en version mobile / horizontale.

Faites pivoter votre écran pour voir le contenu.